Soutenance d’Habilitation à Diriger des Recherches de M. Alexandre MERLEN

Le bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Monsieur Alexandre MERLEN

Maître de conférences, rattaché au laboratoire IM2NP - Institut Matériaux Microélectronique Nanosciences de Provence - UMR 7334, soutiendra publiquement son Habilitation à Diriger des Recherches en vue de l’obtention de l’HDR en Physique sur le thème suivant :

« Apport de la spectroscopie Raman à l’étude de nanomatériaux »

le mercredi 2 avril 2014, à 9h00, à l’Université de Toulon, campus de la Garde, salle des commissions,

Composition du jury

  • M. Hervé RIGNEAULT, Directeur de recherche CNRS à l’Institut Fresnel de Marseille, (rapporteur),
  • M. Eric LE RU, Professeur associé à Victoria University en Nouvelle Zélande, (rapporteur),
  • M. Nordin FELIDJ, Professeur à l’Université de Paris VII, (rapporteur),
  • M. Jean-Marc THEMLIN, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille,
  • M. Ludovic ESCOUBAS, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille,
  • M. François LAGUGNE LABARTHET, Professeur à University of Western Ontario au Canada,
  • M. Andrei KABASHIN, Directeur de recherche CNRS à l’Université de Marseille,
  • M. Razvigor OSSIKOVSKI, Professeur à l’Ecole Polytechnique.

Résumé :

Durant l’exposé seront présentés mes travaux sur l’étude et l’élaboration de nano-antennes optiques, pour des applications de spectroscopie ultra-sensible, principalement spectroscopie Raman exaltée de surface (SERS). Le but était à la fois de réaliser des nanostructures présentant de très fortes propriétés d’exaltation électromagnétique en champ proche et d’utiliser ses propriétés pour l’étude d’assemblages moléculaires sur surface.
Ces travaux se sont ensuite plus largement ouverts à la nanostructuration de surface comme moyen d’augmenter l’interaction entre la lumière et la matière. Je développe également une activité de spectroscopie en champ proche optique, basée sur l’exaltation par effet pointe (spectroscopie Raman exaltée par effet de pointe, TERS) et d’étude des nano-antennes optiques en champ porche dans le but d’une optimisation de l’exaltation.
A ces travaux expérimentaux s’ajoutent les modélisations optiques par calcul de différences finies dans le domaine temporel (FDTD, logiciel LUMERICAL), outil indispensable pour anticiper sur les propriétés optiques des nano-objets.