Logo UTLN

Soutenance de thèse de Indira Aritana FERNANDES de MEDEIROS - Laboratoire IM2NP



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Madame Indira Aritana FERNANDES de MEDEIROS

Doctorante au laboratoire IM2NP sous la direction de Madame Christine LEROUX Professeur des Universités, Université de Toulon (France), Directrice de thèse
Et Monsieur Carlson PEREIRA de SOUZA, Professeur, Universidade Federal do Rio Grande do Norte (Brésil), Co-directeur de thèse soutiendra publiquement sa thèse préparée en cotutelle en vue de l’obtention du Doctorat en Chimie Spécialité Chimie des Matériaux sur le thème suivant :

« Nanostructuration de ferrites de cobalt CoxFe3-xO4 : effets sur la catalyse et la détection de gaz polluants »

le jeudi 05 juillet 2018 à 09h00 (Heure brésilienne)

(14h00-heure française)

à l’Universidade Federal do Rio Grande do Norte, Natal, Brésil
Escola de Ciências e Tecnologia (ECT) - Auditorium de l’ECT

devant un jury composé de :

Résumés :

Nanostructuration de ferrites de cobalt CoxFe3-xO4 : effets sur la catalyse et la détection des gaz polluants

Différentes méthodes de synthèses ont été mises au point pour contrôler la forme et la composition des nanoparticules. L’effet de la nature et la concentration des surfactants, des solvants, la température et le temps de synthèse a également été étudié. Les poudres ont été caractérisées par diffraction des rayons X et microscopie électronique à transmission, couplée à la spectroscopie d’énergie dispersive. Des propriétés catalytiques et de détection ont été évaluées respectivement en présence de faibles concentrations de CO et de NO2 dans de l’air synthétique.Des nanooctaèdres de CoxFe3-xO4 ( x=1, 1,5 et x = 1,8 ) de 15-20 nm ont été produits par synthèse hydrothermale en utilisant différents surfactants (CTAB, SDS et PVP). Des nanocubes de tailles différentes de CoFe2O4 ont été produits par synthèse solvothermique en utilisant l’oléylamine comme surfactant. La poudre de CoxFe3-xO4 avec x = 1,5 a une activité plus élevée pour la conversion du CO que les nanooctaèdres x=1, et la conversion a lieu à plus basse température dans le cas des nanocubes. Les nanocubes présentent une sensibilité inférieure de détection au NO2 à celle des nanooctaèdres, ce qui indique que les faces 111 sont plus réactives que les faces 100 dans les nanoparticules de ferrites de cobalt.

Mot clés :
Ferrite de cobalt, nanocube, nanooctaèdres, catalyse, détection de gaz

Nanostructuration of Cobalt Ferrites CoxFe3-xO4 : effects on the catalysis and detection of polluting gas

Different synthesis methods such as hydrothermal, solvothermal and thermal decomposition were developed to control nanoparticles shape and composition. The influence of synthesis parameters such as the nature of surfactants, the solvents, temperature and time of synthesis were also investigated. The powders were characterized by X-ray Diffraction and Transmission Electron Microscopy coupled with Dispersive Energy Spectroscopy. The catalytic and detection properties were evaluated in presence of CO and NO2 in synthetic air. CoxFe3-xO4 (x = 1, 1.5 ) nanooctahedra with 15-20 nm were produced by hydrothermal synthesis using different surfactants (CTAB, SDS and PVP). Nanocubes of CoFe2O4 were successfully obtained by solvothermal synthesis using oleylamine as surfactant. Nanooctedra of CoxFe3-xO4 with x = 1.5 have higher activity for the CO conversion than those with x=1, and the conversion starts at lower temperature for the nanocubes. The nanocubes show lower sensitivity for the detection of NO2 than the nanooctahedra which indicates that the 111 faces are more reactive than the 100 ones in cobalt ferrites nanoparticles.

Keywords  : Cobalt Ferrite, nanocube, nanooctahedrons, catalysis, gas detection



Ecole doctorale 548 - http://ed548.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Indira-Aritana-FERNANDES-de-MEDEIROS.html - comweb@univ-tln.fr