Logo UTLN

Soutenance de thèse - M. Stéphane LAUSSAC



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Monsieur Stéphane LAUSSAC

Doctorant au laboratoire M.I.O.

Sous la co-direction de

Monsieur Jacques PIAZZOLA, Professeur des Universités, Université de Toulon

&

Monsieur TEDESCHI Gilles, Maître de Conférences HDR, Université de Toulon,

soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du Doctorat en Physique

Spécialité : Météorologie, océanographie

sur le thème suivant :

« Modélisation des sources et de la dynamique atmosphérique de l’aérosol en zone côtière méditerranéenne »

le jeudi 20 décembre 2018 à 13h30,

à l’Université de Toulon – Campus de La Garde – Bâtiment X – Amphi X.300

devant un jury composé de :

Monsieur MALLET Marc, Chargé de recherche HDR, CNRM Université de Toulouse, Rapporteur

Monsieur MIHALOPOULOS Nikos, Professeur des Universités, Environmental chemical processes laboratory, Université de Crête, Rapporteur

Monsieur VAN EIJK Alexander, Professeur des Universités, Laboratoire de Mécanique des Fluides, Ecole Centrale de Nantes, Examinateur

Monsieur CHAMI Malik, Professeur des Universités, Laboratoire d’Océanographie de Villefranche (LOV), UPMC, Examinateur

Monsieur PIGA Damien, Ingénieur modélisation, Air PACA, Marseille, Examinateur

Monsieur PIAZZOLA Jacques, Professeur des Universités, Institut Méditerranéen d’Océanographie (MIO), Université de Toulon, Directeur de thèse

Monsieur TEDESCHI Gilles, Maître de Conférences HDR, Institut Méditerranéen d’Océanographie (MIO), Université de Toulon, Codirecteur de thèse

Résumés :

Ce travail de thèse propose de fournir une meilleure description de la génération et du devenir des aérosols marins dans la couche limite atmosphérique en région Méditerranéenne. A cette fin, une première partie de ce travail a été dédiée à l’implémentation du modèle de chimie-transport WRF-chem sur la Méditerranée nord-occidentale. Par ailleurs, une campagne expérimentale a été menée à Porquerolles en 2016 dans le but d’étudier la validité et la pertinence des seuils définis pour le suivi de la qualité de l’air. Un soin particulier a été apporté à la définition des conditions aux frontières et notamment les termes sources de l’aérosol atmosphérique. C’est dans ce contexte qu’une nouvelle formulation de la fonction source des aérosols générés par le déferlement des vagues a été déterminée. Cette formulation correspond à un domaine de validité élargi en termes de taille de particules et de conditions environnementales. Enfin, une méthodologie destinée à identifier les flux d’émissions de la zone d’étude a été testée. Cette méthode permet de juger de l’efficacité de la fonction source d’aérosols du modèle.

Mot clés :

Aérosols marins, zone côtière, modèle WRF-chem, fonction source

Modelling of the source and the atmospheric dynamic of the sea-spray in the Mediterranean coastal zone

This thesis provides a better description of the sea-spray generation and transport in the atmospheric boundary layer for the Mediterranean region. To this end, a first part of this work has been dedicated to the implementation of the chemistry-transport model WRF-chem on the North Western Mediterranean. In addition, an experimental campaign was conducted at Porquerolles in 2016 in order to study the validity and the relevance of the thresholds defined for the monitoring of air quality. Special care has been taken in defining boundary conditions, including aerosol sources. In this context, a new formulation for the sea-spray source function has been determined. This formulation extends its validity to shorter fetch and larger radii. Finally, a methodology to identify the emission flux from the study area was tested. This method allows judging the sea-spray source efficiency

Keywords :

Sea-spray, coastal area, WRF-chem model, source function.



Ecole doctorale 548 - http://ed548.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-M-Stephane-LAUSSAC.html - comweb@univ-tln.fr