Label Doctorat Européen

Le Label Doctorat Européen ajoute au diplôme de doctorat la reconnaissance d’une dimension européenne et favorise la valorisation de la formation doctorale à l’international.

Le label doit être sollicité avant la soutenance de la thèse et il est réservé aux étudiants des pays de l’Union européenne, étendue aux autres états de libre-échange (Suisse, Islande, Norvège, Liechtenstein). Il s’agit d’une qualification qui ne doit pas être confondue avec la procédure de conduite de thèse en cotutelle, mais à laquelle elle peut s’ajouter.

Le « Doctorat européen » consiste en une attestation ajoutée au diplôme de doctorat classique délivrée par le Collège des Etudes Doctorales de l’UTLN et signée par son président.

Le « Doctorat européen » est délivré lorsque l’étudiant a satisfait aux quatre critères fixés par la Confédération des recteurs de l’Union européenne (maintenant Association européenne des universités, EUA) :

  1. la thèse doit avoir été préparée en partie lors d’un séjour d’au moins trois mois dans un pays de l’Union européenne autre que la France
  2. l’autorisation de soutenance ne sera accordée qu’au vu de rapports rédigés par au moins deux professeurs ou assimilés appartenant à deux établissements d’enseignement supérieur de deux états membres de l’Union européenne autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu
  3. un membre du jury doit appartenir à un établissement supérieur d’un état membre de l’Union européenne autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu
  4. une partie de la soutenance orale doit être effectuée dans une langue de l’Union européenne autre que la langue du pays où est soutenu le doctorat.