Soutenance de thèse

La soutenance de thèse conclut la préparation du doctorat. Au cours de cet examen oral, le doctorant expose ses recherches devant un jury d’experts, en vue d’obtenir le grade de docteur.

Les soutenances de thèses de doctorat sont organisées selon les modalités prévues par l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat.

L’arrêté du 25 mai 2016 est modifié suite à la crise sanitaire Covid-19. L’Arrêté du 27 octobre 2020 relatif au recours à la vidéo-conférence pour la présentation des travaux dans le cadre d’une habilitation à diriger des recherches et d’une soutenance de thèse est désormais consultable.

Pour démarrer la procédure de soutenance, téléchargez ici les formulaires.

Autorisation de soutenance

L’autorisation de soutenir une thèse est accordée par le Président de l’université, après avis du directeur de l’École Doctorale, sur proposition du directeur de thèse.

Les articles 18 à 19 de l’arrêté du 25 mai 2016, relatif à la formation doctorale, fixent les conditions de la soutenance de thèse.

Délai de soutenance

Les formalités de la soutenance demandent un délai d’environ deux mois entre le dépôt de la proposition de jury et la date envisagée pour la soutenance.

Ce délai est nécessaire pour la désignation des rapporteurs et du jury, la réception des rapports et la décision d’autorisation de soutenance.

Soutenance en langue française

La thèse conduisant à la délivrance d’un diplôme national français, il est de règle qu’elle soit rédigée et soutenue en français. Il existe deux situations dans lesquelles une autre langue peut être utilisée :

  • Dans le cadre de cotutelles internationales, la thèse est rédigée et soutenue dans la langue stipulée par la convention internationale de cotutelle de thèse qui concerne le doctorant.
  • Dans le cas où le sujet traité exige pour des raisons spécifiques l’introduction dans la thèse d’une langue étrangère, l’utilisation de cette langue est alors autorisée par le Chef d’établissement après avis du Conseil de l’École Doctorale. La demande est formulée dans les conditions prévues par la Charte des Thèses au plus tard six mois avant la date envisagée de soutenance.

Thèses soutenues

Consultez les thèses soutenues à l’UTLN